Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède. {Saint Augustin}
Louis-Daniel SAGOT

Bonjour Monsieur, Madame,

Dans ce premier article, je vais me présenter pour vous faire comprendre les raisons qui me poussent à faire ce site. Je ne serai pas trop long et j’irai à l’essentiel. Je parlerai de temps en temps de moi dans les prochains articles si cela s’avérait nécessaire ou utile.

Je m’appelle Louis-Daniel SAGOT, j’ai la cinquantaine (la soixante même) et j’ai pris la décision de construire mon bonheur. Ce qui n’est pas une mince affaire. Surtout que le bonheur est personnel. Mais comme nous ne sommes pas seul sur Terre… Notre bonheur ne dépend donc pas que de nous, même si pour être heureux, nous devons d’abord changer personnellement. Je suis passé par plusieurs étapes depuis ma naissance et certaines de ces étapes étaient assez difficiles. Je vais essayer de vous résumer ces étapes dans les paragraphes qui vont suivre.

Je suis né à l’île de La Réunion en 1963, élevé par mes grands-parents. J’ai eu une enfance heureuse. J’étais insouciant comme la plupart des enfants et je vivais au jour le jour. C’est un de mes meilleurs moments. Mes grands-parents étaient modestes et se sont très bien occupés de moi alors que j’étais un enfant assez turbulent pour l’époque. Surtout pour des personnes d’un certain âge.

En 1978, mes parents biologiques (que je voyais de temps en temps et pendant les vacances scolaires) décident d’aller vivre en Corse du sud et m’emmènent avec eux. Ce fut pour moi un moment difficile de devoir laisser mes grands-parents et de commencer une nouvelle vie dans un lieu inconnu sans la présence de mon grand-père et de ma grand-mère. J’ai passé de bons moments en Corse mais j’ai mal vécu la séparation et l’éloignement. J’ai effectué mes études secondaires en Corse afin de passer mon bac C, que je n’ai pas eu, pour cause d’abandon malgré un bon niveau.

Avant d’entrer dans la vie active, je décide d’anticiper sur mon service militaire (oui, à l’époque, c’était obligatoire) en postulant pour une école d’officier de réserve. En 1984, je deviens donc Aspirant. Je décide ensuite de prolonger mon service militaire de 6 mois en tant que sous-lieutenant dans l’Armée Française à Morhange (Moselle). J’ai passé de bons moments à l’Armée et j’ai de bons souvenir. C’est à cette époque que j’ai pris mon envol dans la vie. Je tiens à préciser, qu’à ce moment, j’avais une petite amie en Corse. À la fin de mon service militaire, mon amie et moi décidons de vivre à Annonay (Ardèche) malgré le désaccord de son père.

Tout en vivant en Ardèche, je trouve du travail à St Rambert d’Albon (Drôme) dans une usine de friperie afin de pouvoir vivre avec mon amie en toute indépendance. Au bout de 3 ans, on se marie et cette fois-ci avec l’accord de ses parents. De cette union, naissent mon fils Anthony et ma fille Ophélie. Après quelques déménagements afin de me rapprocher de mon lieu de travail, tout se passe bien dans notre couple. Tout en travaillant je suis une formation de niveau III de Technicien Supérieur en Maintenance Informatique à Grenoble. Diplôme que j’obtiens au bout d’un an. Malheureusement, je ne trouve pas de travail à temps plein dans cette branche. Mais tout se passe bien et la vie suit son cours.

Quand un grand drame survient dans ma famille. Mon grand-père tombe gravement malade, un cancer en phase final. Quand j’apprends la nouvelle, je décide de partir à La Réunion pour profiter des derniers moments qui lui reste à vivre. Je passe une semaine entière avec lui et ma grand-mère avant de rentrer chez moi, revoir ma femme et mes enfants. Ce fût un des moments le plus difficile que j’ai dû vivre. Ma vie bascule, je fais des crises d’angoisse, je me replie sur moi-même et les rapports avec ma femme se dégradent. Sur mon lieu de travail, je me rapproche d’une de mes collègues qui m’aide à supporter la mort de mon grand-père.

Je décide alors, après réflexions et discussions, de quitter ma femme et mes enfants au bout de 14 ans de vie commune pour vivre avec ma collègue. Avec le recul, je sais que ce n’était pas une bonne décision. J’ai très mal vécu les moments de séparation avec mes enfants et cela se ressentait sur ma nouvelle vie. Je ne supportait pas le fait de ne plus voir mes enfants et je ne pouvais plus revenir en arrière car mes beaux-parents me haïssaient. Je me suis donc remarié et j’ai eu 2 nouveaux enfants, Tibo et Ilona. Je vivais tant bien que mal.

Nouveau drame, ma grand-mère décède. Je pars alors à La Réunion pour assister à son enterrement et me recueillir sur la tombe de mon grand-père. En rentrant en France je n’étais pas bien dans ma peau. De plus tout allait mal avec ma femme. C’est alors qu’elle décide de me quitter (au bout de 5 ans de vie commune) pour vivre avec une autre personne.

Me voilà donc seul avec 2 ex-femmes et 4 enfants. Au bout de quelques mois je rencontre Dominique, une femme habitant à Lyon (Rhône). Je passe avec elle de très bons moments. J’arrive à persuader Dominique (qui a une grande fille indépendante) de tout quitter pour venir vivre avec moi dans la Drôme, pas loin de mes 4 enfants. Formidable, elle s’entend très bien avec mes 4 enfants et on se retrouve avec une belle famille recomposée de 5 enfants. On passe ensemble de très bons moments. Avais-je enfin trouvé le bonheur ? C’était sans compter sur ma deuxième ex-femme qui avait décidé de nous rendre la vie dure. Du coup, je vois de moins en moins mes enfants, je démissionne de mon travail et deviens chômeur.

Mais après quelques petits boulots, je retrouve du travail et devient vendeur dans un magasin d’usine dans la Drôme. Mais voilà, les relations avec mon ex-femme se dégradent de jour en jour. Dominique et moi décidons alors de s’éloigner en allant habiter à Caluire au nord de Lyon. Conséquence, je vois moins souvent mes 4 enfants et la famille recomposée éclate. Je prend alors la décision de me concentrer sur ma nouvelle vie avec Dominique, dans l’espoir de revoir mes enfants quand ils seront plus grands. Mais tout ne se passe pas comme je l’avais prévu (Dominique m’avait pourtant avertit et demandé de reprendre contact avec les enfants). Les années passent, les enfants me manquent énormément. Avec Dominique, au bout de quelques années, on décide de déménager dans l’ouest de Lyon. Je reprends alors contact avec mes enfants et les relations s’améliorent. Surtout depuis la venue de Noa (le fils de mon premier fils Anthony). Maintenant, j’ai décidé de reprendre ma vie en main et d’avoir un peu plus de bonheur. Ma deuxième fille a accouché d’un magnifique petit garçon et a repris contact avec moi. Dernièrement, Dominique et moi avons passé une agréable journée en présence de mon fils Anthony -avec son fils Noa- et ma fille Ophélie -avec son fils et son mari-. Ce fut une journée inoubliable, qu’on n’hésitera pas à revivre dans le futur. Dominique et moi avons le grand projet de réunir de plus en plus nos enfants même s’il sera difficile de tous les voir en même temps. Surtout que la famille recomposée est maintenant sur 3 générations. Nous allons donc joué notre rôle de grands-parents avec beaucoup de plaisir et tout faire pour créer une grande famille unie malgré l’éloignement. Je vais surtout tout mettre en oeuvre pour que mes petits enfants puissent me connaître et me voir assez souvent.

Comme vous avez pu le constater, j’ai eu des hauts et des bas dans ma vie. Et encore, je ne vous ai pas tout raconté. Mais j’ai tout de même beaucoup d’espoir dans l’idée que je finirai bien ma vie avec ma femme, mes enfants et mes petits enfants. J’ai aussi constaté que j’avais une part de responsabilité dans ce que j’ai vécu car le chemin qu’à pris ma vie fût conditionné par mes choix. Et personne ne m’a obligé à faire ces choix. J’ai donc pris ma vie en main en me posant certaines questions et surtout en prenant des décisions qui me permettent d’avancer dans le bon sens avec les autres. J’espère faire un long chemin avec vous en vous aidant à améliorer votre vie.

Je vous remercie de m’avoir lu jusqu’au bout.

Le prochain article sera sur la définition du bonheur. C'est quoi exactement le bonheur ?

Cordialement,

Louis-Daniel SAGOT

Pin It